Dormir pour la première fois avec les enfants à l'hôtel, entendre Tristan parler au téléphone à la standardiste et entendre celle-ci lui répondre avec gentillesse, s'amuser sur le grand cheval à bascule, entendre un compliment inattendu de la bouche d'une parfaite inconnue "Qu'ils sont sages vos enfants" (?!), sortir de l'autoroute après y être juste entré, ne choisir que les nationales et les départementales et si possible les routes vertes du Michelin, se perdre (un peu !), trouver un superbe parc pour pique-niquer, traverser la France, avoir peur dans la montée du chemin du gîte (la voiture va t-elle réussir à grimper la côte ?), retenir sa respiration, arrêter la clim, et puis... rire une fois arrivés, découvrir la ferme, être accueilli chaleureusement, découvrir les nouvelles pièces, les coins et les recoins, ...

essayer le hamac et y mettre ses enfants

...

P1040164 bis

 

admirer la vue époustouflante sur la vallée, les chataigniers....

...

P1040154 bis

 

admirer la lumière rasante d'un soir d'été et y voir une lueur d'éternité...

...

P1040156 bis

 

cueillir des framboises,

...

regarder Adrien et Tristan donner à manger aux lapins, poules et chèvres...

...

P1040196 bis

 

revoir des amis de longue date, jouer avec eux à l'ombre d'une maison en chantier, reconnaître qu'un miracle s'est produit deux fois avec un réveil des enfants à 7h30 et 8h20 !!, jouer avec Elise et un brin d'herbe, humer l'odeur des cheveux des enfants dorés par le soleil,

...

reconnaître un instant de grâce dans le sourire de sa fille

...

P1040169 bis

admirer les étoiles avec Julien allongés sur une couverture et douter de l'emplacement Cassiopé, se redire pourquoi l'on s'aime, marcher pieds nus sur les tapis moelleux du gîte, dormir dans un lit de grand-mère et se lever reposée, vivre dehors, sentir le vent frais du soir et se dire qu'une petite laine ne serait pas de refus, s'inquiéter du vrombrissement d'un insecte inconnu, écouter les bruits d'une vieille maison au parquet qui grince, être entourée de verdure et trouver cela beau,

...

regarder Adrien ultra-concentré, les yeux plissés, s'exerçant à tirer sur sa cible avec son arbalète

...

P1040198 bis

entrendre et recueillir avec émotion le premier "maman" de son bébé mais si cel ressemblait plutôt à "mameum", savoir que ce moment sera ancré en soi, entendre Adrien me dire que je suis la plus jolie du monde, acueillir Tristan dans mes bras comme si c'était un refuge sacré, admirer le sourire de Julien !

...

se perdre dans un labyrinthe de maïs...

P1040205 bis

P1040201 bis

visiter une grotte préhistorique et voir ses enfants se précipiter dans l'antre du "terrifiant ours des cavernes" et reconnaître avec CERTITUDE que ce petit trou abrite des chauve-souris, se souvenir de Tristan jouant dehors dans la petite baignoire, entendre le tintement joyeux des cloches des chèvres, manger des abricots et des pêches, entrendre Tristan s'exclamer devant le Rhône : "Regardez, une piscine" et son frère ajoutez "Regardez, la Loire" !, faire bravo avec Elise et admirer ses mains potelées (mais gracieuses), écouter les réponses farfelues sur le contenant des plats préhistoriques mais dites avec le plus grand sérieux du monde "tarte à la crême, tarte aux champignons, tarte à la pizza", se baisser pour éviter les poutres et parfois les oublier (Aïe !), s'inventer de nouveaux rituels, entrer sans sa chambre par l'escalier extérieur, soulever d'épais rideaux, observer le vol d'un rapace sous un ciel bleu azur et celui des chauve-souris au soleil couchant, sentir la réverbération de la chaleur des vieilles pierres,

...

rencontrer une famille formidable, jouer, marcher avec eux, parler, échanger, découvrir, se dire que rencontrer une telle famille est une chance et avoir envie de suivre leur exemple

...

P1040253 bis

P1040316 bis

 

observer une course de radeaux le 14 juillet sur le lac des Ramiers, voir le "Titanic" sombrer par le feu et son équipage à l'eau, jouer au bord de l'eau

...

P1040243 bis

P1040246 bis

 

admirer le feu d'artifice perchés sur notre "nid d'aigle", et cela malgré quelques arbres qui masquaient la vue, se souvenir d'Adrien taillant avec précision et concentration ses 2 bouts de bois, d'Elise endormie dans le porte-bébé, de Tristan qui nous offrait ses précieux bâtons chinés le long des chemins, paresser dans un vieux lit (un peu), vouloir réveiller Adrien pour admirer le feux d'artifice puis renoncer et l'abandonner à son sommeil si apaisant, réconforter Tristan en pleine nuit parce qu'il a peur puis le voir se rendormir rassuré, jouer avec Elise le matin à "la petite bête qui monte" et applaudir ensemble, se souvenir des enfants jouant avec un rayon de lumière filtrant à travers les lourds volets en bois, ouvrir et fermer les volets en bois,

...

monter sur le tracteur et y faire un tour avec Alain et ses petits-enfants

...

P1040175 bis

 

trouver une magnifique et modeste boutique de créateurs (artistes peintres, couturières, sculpteurs, laine feutrée...) dans le village de Vernoux là où on ne l'attendait pas, être surprise et inspirée, tenir la main de Tristan qui écoute religieusement des chants grégoriens dans l'église de Vernoux, chanter tous ensemble des cantiques de notre cru, jouer avec les lumières des vitraux, lire de belles prières offertes aux visiteurs

...

Seigneur,

dans le silence de ce jour naissant,

je viens te demander la paix, la sagesse, la force.

Je veux regarder aujourd'hui le monde

avec des yeux tout remplis d'amour.

Etre patient, compréhensif, doux et sage.

Voir tes enfants comme tu les vois toi-même,

au-delà des apparences,

et ainsi ne voir que le bien en chacun.

Revêts-moi de ta beauté, Seigneur,

et qu'au long de ce jour je te révèle.

...

 vivre dans les mansardes, trouver de vieux jeux qui ne manquent pas de charme,

...

P1040217 bis

 

ne pas cuisiner et finir le taboulé de la veille, allumer la gazinière avec des allumettes, être invité à prendre l'apéritif chez les hôtes du gîte, rencontrer des belles âmes, des artistes et des artisants, découvrir le talent et de formidables modelages en terre cuite derrière de la modestie, boire un petit vin blanc qui rend heureux, se souvenir de la baignade dans le lac des ramiers, de l'eau rafraichissante et des cailloux qui blessent les pieds, du petit Arthur qui a prêté ses jouets à Trisan, d'Elise qui clapotaient ses mains dans l'eau, des plongeons "canard" d'Adrien, mettre un dessin animé aux enfants le temps de préparer le peti déjeuner, manger dehors, respirer, mettre des chaussettes et des chaussures de marche, s'enfoncer dans les prés et dans la prairie, trouver un ossement d'une machoire de chèvre,  sentir la chaleur accablante (35°C à 11h00), trouver (ENFIN !) le GR, marcher sur un magnifique sentier, voir des racines d'arbres mises à nu lors d'un éboulement de terre, placer des flèches construites avec des cailloux pour retrouver son chemin, grimper, marcher, glisser et se retrouver fesses à terre (deux fois pour moi !), arriver en haut et admirer la vue dégagée, entendre Tristan s'exclamer "Regardez, une églisssse", ...

partir pour le vélo rail, pédaler très fort et très vite

...

P1040415 bis

sentir le vent qui fouette le visage, admirer les gorges du Doux, la rivière, les pierres blanchies sous le soleil, les aqueducs, voir s'envoler le chapeau de Tristan, sentir la fraicheur du tunnel, ...

...

reprendre le petit train du retour et avoir CHAUD !

...

P1040417 bis

retourner dans la petite boutique de créateurs, y choisir des cadeaux de naissance pour les bébés 2015 des amies et pour tous ceux que l'on aime, s'inspirer encore...

trouver une petite rivière (merci Julien !), y jeter des cailloux (des gros qui font plouf), y construire un barrage, mettre les pieds dans l'eau et aussi la bouteille pour garder la fraicheur, voir changer l'eau de couleur avec la vase qui "fume comme un volcan", voir l'eau changer de direction en fonction du petit barrage, jouer, regarder, observer...

....

P1040444 bis

êre réveillée en sursaut à 5h00 du matin par le grondement du tonnerre et voir des éclairs zébrés le ciel, courir débrancher la grosse prise spéciale car on est en bout de ligne et que la petite maison a déjà pris la foudre deux fois, allumer une bougie en utilisant au moins 5 allumettes toutes cassées en deux, se demander en regardant la cheminée si des boules de cristal" vont apparaître comme dans Tintin, voir des nuages se former en bas de la vallée, voir le soleil se lever, se coucher près de Tristan et le voir se rendormir (un peu !), faire le tour de la maison pieds nus dans l'herbe humide seule puis avec les enfants...

mais aussi s'amuser à regarder les photos prises par Adrien avec une magnifique série "pelouse grillée", Elise jouant avec la moustiquaire et Tristan avec les sauterelles...

...

P1040378 bis

P1040406 bis

 

se dire que l'on est heureux

...

P1040193 bis 

 

Bonnes vacances !