Aujourd'hui, notre village était en fête... La brocante de l'année, évènement tant attendu.

Circulation des voitures interrompue, les piétons étaient rois aujourd'hui.

Les rues avaient un air de caverne d'ali-baba, nous pouvions découvrir des étals d'objets hétéroclines, du beau, du kitch, du plastique et des verres de pastis... (Mais pas que, je caricature un peu !).

Des jouets et des jeux par milliers, des gardes-robes complètes qui nous rappellent que nos placards sont vraiment TOUS surchargés !

Parmi tous ces objets attirant l'oeil des petits et des grands, je l'ai aperçue... Bleue, un peu lourde (6 kg), stylisée, en état de marche, et des souvenirs qui reviennent à a pelle.

tatattatatac Tic DING

une machine à écrire...

Souvenirs.

Du temps où les PC étaient énormes et où les machines à écrires étaient reines.

Je ne suis pas si vieille que ça pourtant, mais tout a évolué si vite.

Attendez j'ai encore quelques souvenirs qui me reviennent.

La machine de ma maman dans le bureau, le graal !

J'avais le droit d'y toucher (un peu mais pas trop), les touches qui s'emmêlent, les erreurs de frappe fatales !!

 

Alors, aujourd'hui, une underwood est arrivée chez nous, 25 €, en état de marche.

Mais pourquoi donc ?

Déjà, pour le plaisir des tattattattc !

Mais aussi, pour les enfants. C'est un outil ultra-pédagogique quand on y pense. C'est comme les paloroïdes, aucune interface avec le résultat, pas besoin d'imprimante. On tape et les lettres apparaissent sur le papier directement. On peut illustrer tout de suite, une seule machine suffit ! Les possibilités de création de livres et de textes en tout genre sont énormes, même si elles sont réduites bien entendue par rapport à un PC classique. De temps en temps, réduire un champ de possibilité permet l'émergence de la créativité. Les possibilités des nouvelles technologies, les applications pour développer des vidéos créatives, et tout ce que l'on veut, je trouve cela très bien...

Mais parfois fatiguant, car cela demande énormément de réflexion pour cibler un objectif noyé dans une nébuleuse de possibles. Moins de choix permet donc canaliser son champ de réflexion. une machine à écrire écrit, et puis c'est à peu près tout ! Mais, il faut le voir comme un point de départ, une invitation à écrire justement !

 

Une machine à écrire nous parle aussi de technologique. Là, pas besoin d'avoir des diplômes d'ingénieur pour comprendre le fonctionnement : les marteaux frapent le rubans et impriment le caractère. Relier l'imprimerie à la machine à écrire, c'est retracer 500 ans d'histoire malgré tout !

Bref, cette machine, je l'ai aussi prise pour mes élèves et mes futurs élèves.

J'espère qu'ils y trouveront de la joie à écrire sur cet ancètre, pas si vieux que ça (années 70 !).

P1090133

P1090134

 

P1090132